Date

19 Nov. 2020

heure​

20 h 30

Lieu

Grande Salle

Rock

tindersticks

Quand il s’agit de faire voir (et écouter) une certaine idée de la beauté et de la majesté, quelques noms résonnent plus que d’autres. C’est un écho, lointain et familier, qui viendra nous percuter doucement le 19 novembre 2020 au 6MIC. Aux commandes de cette euphorie auditive, le groupe anglais tindersticks viendra prouver, s’il était besoin, que le talent ne s’érode pas avec le temps.

Au sommet de leur art, le groupe mené par Stuart Staples viendra présenter son album « No Treasure But Hope », sorti à l’automne 2019, ainsi que leur EP « See my girls« , présenté dans la foulée en février 2020.

Une occasion rare de vivre un moment d’apesanteur en étant assis !

Revue de presse

Tindersticks. Crédit : Richard Dumas et Suzanne Osborn

tindersticks

Formé à Londres en 1992, tindersticks  réuni trois membres fondateurs : Stuart A. Staples, David Boulter et Neil Fraser, par la suite auxquels s’ajoutent à la fin des années 2000, Dan McKinna et Earl Harvin Jr, une arrivée qui a reboosté le groupe.

Après dix albums studio, et huit musiques de films pour Claire Denis,  les tindersticks continuent à repousser les limites et à explorer les textures et les émotions de leur musique.

Au cours de ces 25 dernières années, les tindersticks ont été habitués aux scènes européennes et ont récemment été invités à faire partie du programme inaugural de la nouvelle Philharmonie de Paris et de Hambourg.  Ils collaborent souvent avec des orchestres, des musiciens et vocalistes. Ils ont également enregistré des duos avec des artistes allant de Lhasa de Sela, Mary Margaret O’Hara et Isabelle Rossellini.

Leur musique a été utilisée pour différentes installations artistiques, de la danse et des projets théâtraux, des défilés de mode, de nombreux films et productions télévisuelles.  En 2014, tindersticks a été chargé de créer des ambiances sonores orchestrales évolutives pour In Flanders Fields, le musée WW1 à Ypres en Belgique.

Le dernier album du groupe, The Waiting Room (2016), a connu une collaboration avec le Festival International Short Film de Clermont-Ferrand, où le groupe a participé à la création d’une collection de films spécialement conçus pour la musique. En 2017, Staples a réalisé son premier film Minute bodies : The Intimate world of F. Percy Smith.

Le groupe a sorti son 11e album No Treasure But Hope fin 2019, ainsi qu’un solo de Stuart pour le dernier film de Claire Denis High Life, avec le single Willow joué par les tindertsicks et chanté par l’acteur principal Robert Pattinson.

Ce qui pourrait vous plaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Promis ! On ne vous spammera pas !