fbpx

Les actualités du 6mic

31 mars 2022

Artiste repéré Musique

Interview : Fleur. nous parle de leur nouvel EP « Stones Are Falling »

Après la sortie de leur premier EP en novembre 2020 et d’un premier clip à plusieurs milliers de vues, FLEUR, le premier groupe de Birdcore au monde nous présente son second EP : “ Stones Are Falling”. 

ÉCOUTER L’EP

Pour cette occasion, Aurélien, Chris, Pierre et Yann nous font l’honneur de répondre à nos questions. 

1) Qui êtes-vous, depuis combien de temps le groupe existe et pourquoi ce nom ? 

Nous sommes FLEUR. Composé de Pierre à la guitare, Chris à la basse, Aurélien à la batterie et moi (Yann) au chant. On s’est formé en 2019 et avons sorti notre premier EP en 2020. 

À la base on cherchait un nom de groupe qui sonnait métal mais rien ne nous a vraiment convaincu, en fait on n’avait pas trop envie de rentrer dans le cliché de ces noms de groupes à rallonge ou aux locutions latines de base… FLEUR nous a semblé parfait, outre le second degré, on trouve que ce nom nous correspond parfaitement musicalement puis au niveau de l’état d’esprit du groupe. On aime les belles choses remplies parfois d’un peu d’étrange. 

2) Comment vous êtes-vous rencontrés ? 

Pierre et Chris jouaient déjà ensemble avec d’autres formations, puis ils ont décidé de monter un projet métal, j’ai alors tout simplement répondu à une annonce sur un tableau en liège placé dans le couloir de nos anciens locaux de répétitions ! Aurélien est un ami de longue date, c’est alors tout naturellement qu’on lui a proposé d’intégrer le projet. On est vraiment sur la même longueur d’onde est on est vraiment content de travailler ensemble avec toute notre équipe qui entoure ce beau projet. 

3) Comment définissez-vous votre musique ? Pouvez-vous expliquer le style Birdcore ? 

Notre musique est essentiellement remplie de coups de poings au visage mêlé à de petites caresses. On adore mélanger les styles et ne surtout pas se prendre la tête à respecter les codes d’un genre en particulier, c’est ce qui nous donne ce côté parfois très hachuré dans notre musique. C’est en partie pour ça qu’on a décidé d’inventer notre propre style pour ne plus se prendre la tête sur ce genre de questions. L’idée part à la base d’une théorie américaine qui affirme que tous les oiseaux ont été exterminés par le gouvernement pour en faire des drones qui nous espionnent. À la base c’est assez second degré, mais les gens accrochent tellement avec ce délire, parfois ils viennent nous voir en concert seulement pour découvrir ce qu’est le « birdcore » on outrepasse alors le ridicule comme notre nom pour en faire quelque chose qui nous correspond vraiment. 

4) De quoi parlent vos morceaux, quels sont les thèmes récurrents de vos compos ? 

Évidemment, le sujet de cette théorie revient souvent dans nos morceaux surtout dans notre premier EP, on en parle soit de manière littérale, soit elle sert de point de départ pour parler de sujets plus profonds comme l’effondrement et les dérives de l’être humain, la description d’un monde assez dystopique et sombre. Mais presque toujours avec les oiseaux comme référence ou métaphore. Notre nouvel EP est beaucoup plus concentré sur la folie à titre personnel de l’homme et qui souvent entraîne autrui avec lui. 

Tribal Dance : L’histoire d’un chaman faisant des rituels pouvant influencer l’humanité

Tire : L’histoire d’une fleur se faisant décapiter par un pneu sur le bitume, ce morceau est la définition de ce que représente le groupe 

Neurons : On a essayé d’imaginer comment sonnerait la musique dans le cerveau d’un fou 

Stones are falling : un homme tue des gens sans s’en rendre compte car il est persuadé que le mal est bien et inversement. 

Sympa non ? 

5) Qu’est-ce qui vous inspire ? 

On s’inspire assez souvent de ce qui nous entoure, on discute et débat d’énormément de sujets au sein du groupe, ça permet alors de pouvoir décompresser par la musique. 

6) Comment avez-vous connu le 6MIC, que vous a-t-il apporté et comment vous aide la structure dans la réalisation de vos projets ? 

On connaissait déjà assez bien l’équipe avant même l’ouverture de la salle. À l’époque nous étions dans d’autres projets que nous avons quittés pour se concentrer sur FLEUR, puis ayant participé à un « à vous les studios », l’équipe d’accompagnement a alors décidé de nous filer un coup de main. C’est incroyable tout dont on bénéficie, déjà nous avions pu faire la première partie de Lofofora, un grand groupe de métal français ici sur les planches du 6MIC. Puis une grosse aide autour de la communication, gestion de projet, coaching scénique nous est aussi donné. On ne les remerciera jamais assez mais on espère vraiment pouvoir un jour leur rendre la pareille d’une quelconque manière ! 

7) Avez- vous d’autres projets en cours ? Que souhaitez-vous pour l’avenir ? 

Le clip de « Tribal dance » issu de ce second EP va très prochainement sortir, on en dit plus très bientôt ! Nous sommes actuellement en train de préparer une série de concerts hors de la région pour pouvoir promouvoir toutes nos sorties aussi. Nous visons évidemment le plus haut niveau et aimerons exporter notre musique à un plus grand nombre, le 6MIC par son aspect professionnalisant nous aide justement énormément à préparer ce futur. 

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Ce qui pourrait vous plaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Promis ! On ne vous spammera pas !